Accueil > Divers > Actualités > Foire semencière et maraîchère

Foire semencière et maraîchère

JPEG - 298.3 ko
Semences et outils

Dans le cadre de la mise en œuvre de la pastorale sociale de l’Église catholique dans le Vicariat Apostolique de Mongo, la Caritas - AURA œuvre depuis Mai 2005, date de sa création, dans les domaines de l’éducation (11 écoles catholiques associées), de la santé (3 Centres de Santé), de la sécurité alimentaire (276 banques de céréales appelées communément greniers de sécurité alimentaire). Elle soutient aussi des associations locales, des groupements, les paroisses… impliquées dans ces domaines et celui de l’eau à travers la construction et l’entretien des barrages et des puits ouverts.

Elle a pour objectif de promouvoir des activités de développement intégral :
- en se référant à la personne humaine et à ses besoins non seulement économiques et sociaux, mais aussi culturels et spirituels ;
- en favorisant un esprit de participation et de réflexion ;
- dans le respect des cultures et des religions (Statuts Article 4).

La Caritas – AURA travaille avec les populations du monde rural et des villes sans distinction de religion ni d’ethnie.
À cet effet, la Caritas AURA collabore avec le CRS (Catholic Relief services) pour atteindre un but qui est celui d’améliorer les habitudes alimentaires et lutter contre l’insécurité alimentaire, organiser les foires semencières maraîchères et initier les hommes et femmes chefs de ménages à créer un jardin potager à domicile, varier l’alimentation des ménages, avoir des revenus à partir des légumes pour les besoins familiaux, encourager les femmes aux activités de jardinage.
Suite aux résultats déficitaires de la campagne agricole de 2012 qui a eu d’impacts néfastes sur l’alimentation de la population, il a été initié un projet de foire semencière maraîchère. Cette foire a été précédée d’une formation des agents réalisée par l’équipe de CRS qui a effectué du 13 au 18 janvier 2014 une mission de lancement du projet d’urgence dans le cadre de la sécurité alimentaire à Mongo.

JPEG - 267.9 ko
Le Directeur de la Caritas AURA remettant un coupon à une bénéficiaire

Les objectifs de cette foire sont entre autres :
- Lutter contre l’insécurité alimentaire dans la Région du Guéra ;
- Encourager les populations à pratiquer les cultures maraichères ;
- Améliorer les habitudes alimentaires des ménages ;
- Augmenter le chiffre d’affaire des commerçants locaux ;
- Offrir aux bénéficiaires la possibilité d’acquérir des matériels et semences de leur choix ;
Après la phase d’explication théorique, les participants ont fait la simulation pour mieux assimiler les jeux de rôles. L’agent technique de l’ONDR était invité à cette formation car il participe activement à la mise en œuvre de ce projet.

Lancement des appels d’offre des vendeurs locaux

JPEG - 301.8 ko

L’implication des vendeurs locaux dans la foire vise à encourager et à faire profiter raisonnablement les opérateurs économiques locaux. Ils sont certes nombreux dans la région, mais beaucoup exercent dans l’informel et par conséquent ne sont pas spécialisés dans la vente de semences. Raison pour laquelle, il est ouvert un appel à intérêt (appel d’offre) en vue de sélectionner quelques vendeurs (grossistes) suivant les critères d’éligibilité définis dans le document d’appel et surtout de les mettre en règle vis-à-vis de l’Etat et de garantir la transparence dans la procédure. Notons que le CRS, en partenariat avec AURA expérimentent pour la première fois la foire semencière dans cette région, d’où une nouvelle procédure pour les vendeurs locaux. La plupart de ces derniers ne disposent d’aucun document administratif délivré par l’Etat (Registre de commerce, carte nationale d’identité, compte bancaire, …).
Ensuite, l’ONDR a prélevé les échantillons de semences choisies correspondant à la période de culture et ce, en collaboration avec les producteurs pour tester leur pouvoir germinatif. Ce test sera sanctionné par un certificat qui sera délivré par l’ONDR.

Prise de contact avec l’ONDR et les autorités locales

Dans toutes les cinq sous-préfectures où auront lieu les foires, l’ONDR et les autorités locales sont informés par AURA. L’information consiste à présenter le projet, le bailleur, le partenaire technique, le partenaire de mise en œuvre, la méthodologie d’organisation de la foire et les raisons de choix des zones ciblées.
La foire s’est déroulée du 03 au 07 Février 2014, à Mongo, Baro, Eref, Bagoua et Dongome. 1800 ménages vulnérables bénéficiaires issus des 35 villages à savoir Mongo (200 ménages bénéficiaires), Baro (400 ménages bénéficiaires), Eref (600 bénéficiaires), Bagoua (300 ménages bénéficiaires) et Dongome (300 ménages bénéficiaires) ont été touchés par cette action. Chaque ménage a bénéficié d’un coupon d’une valeur de 12 500f qui lui a permis de se procurer de semences et d’outils pour l’exploitation maraîchère.

JPEG - 277.8 ko
Le préfet remettant un coupon à une bénéficiaire

En effet, la foire semencière est une forme d’assistance aux personnes vulnérables par le biais d’un marché où chaque bénéficiaire de coupon, c’est-à-dire de l’argent sous forme de papier cartonné, peut négocier le prix et payer les semences et les outils de son choix auprès des vendeurs.
Les produits offerts sur le marché de la foire sont :
- Les outils (pelles, pioches, râteaux, sceaux, bêches, brouettes, gants, gobelets, daba, manches) ;
- Les semences maraîchères(haricot, piment, gombo, oseille, laitue navet, roquette, oignon, concombre, choux, melon, corcorus, pastèque, carotte, tomate)

JPEG - 284.8 ko

Cette foire présente trois grandes particularités :
- La liberté de choix du bénéficiaire de coupon et la négociation de prix avec le vendeur ;
- Le respect de la dignité des personnes assistées ;
- La contribution à l’augmentation du chiffre d’affaire local par la participation des commerçants locaux.
Cette activité a été rendue possible grâce à l’appui financier de CERF/FAO via le partenaire technique Catholic Relief Services, CRS.