Accueil > Nos activités > Éducation & culture

Éducation & culture

- Le contexte
Le système scolaire tchadien, ruiné par 20 ans de guerre, se porte mal. Malgré les revenus du pétrole, l’État est incapable de fournir les infrastructures nécessaires et les maîtres mal payés partent presque chaque année en grève. La population jeune ne cesse d’augmenter et l’école tchadienne inspirée du modèle occidental ne peut faire face au besoin croissant d’alphabétisation. Selon un rapport de l’Unesco de 2004, la population tchadienne est analphabète à 86,5%, avec un écart non négligeable entre les hommes (77%) et les femmes (94,8%). Plus inquiétant encore : loin de s’améliorer, le niveau général d’éducation n’a Agrandir la fresque cessé de baisser ces dernières années dans tout le pays suite aux grèves répétées, aux effectifs pléthoriques, aux professeurs de moins en moins bien formés, à l’inadéquation des programmes scolaires aux réalités socio-économiques et à l’achat des diplômes.

Si l’accès à l’école est difficile, l’accès à la culture l’est encore plus. Dans nos villes et villages sans télévision ni électricité, les bibliothèques sont rares et la vie artistique peu encouragée. Dès lors, lorsqu’un artiste local émerge, presque miraculeusement, nous nous efforçons de l’encourager. Pour en savoir plus, lisez le témoignage du peintre Idriss Bakaye.

- Nos activités
Dans ce contexte de grande carence, notre Église fait de l’éducation et de la culture une de ses grandes priorités. Notre action se décline en 4 axes :

  • Éducation primaire :
    • Dix Ecoles Catholiques Associées (ECA) disséminées sur tout le territoire du diocèse
    • Trente huit écoles communautaires construites dans le Guéra avec suivi pédagogique pour vingt d’entre elles
    • Création de « Foi et Joie », un mouvement d’éducation populaire travaillant avec les écoles communautaires
  • Éducation secondaire :
    • Un Collège de filles à Bitkine
    • Deux internats avec soutien scolaire à Mongo et un troisième en fondation à Bitkine
  • Animation culturelle :
  • Formation continue des adultes :
    • En Catéchèse à Bitkine, Mongo et Bandaro
    • En techniques de développement (formations « nomades » organisées avec des associations locales partenaires et portant sur la construction de barrages et de fours solaires, sur la taille du granit, sur la gestion des banques de céréales, etc…)